Polémique sur un médicament anti-obésité

Publié le par Mathilde


Le médicament combattant l'obésité Ribomanant ou Acomplia a été mis sur le  marché en Europe il y a quelques mois. Alors que le laboratoire Sanofi-Aventis, producteur de la molécule, l'annonçait sans effets secondaires  contrairement  à ses concurrents, il s'avère aujourd'hui que le risque de dépression et d'anxiété serait multiplié par deux avec le médicament.

En effet, l'analyse d'un essai clinique danois comparant les effets de 20mg par jour de Ribomanant à un placebo sur 4105 patients souffrants d'obésité révèle que les personnes prenant la molécule active ont été deux fois et demie plus nombreuses à arrêter le traitement du fait de troubles dépressifs que celles sous placebo. De même, trois fois plus de patients ont cessé le traitement actif du fait de troubles anxieux par rapport à ceux du placebo.

Ce médicament ayant tout de même fait ses preuves contre l'obésité, il n'a pas été interdit à la commercialisation en Europe, contrairement aux Etats-Unis où il n'a jamais été autorisé. Malgré tout, des conditions de prescription plus strictes ont été mises en place: désormais il n'est prescrit qu'aux personnes ayant un IMC supérieur à 30 ou 27 si le patient est aussi atteint de diabète. 

Source:
http://www.lefigaro.fr/sciences/
http://tf1.lci.fr/infos/sciences/sante/

Publié dans Santé mentale

Commenter cet article