La Sclérose en plaques

Publié le par Delphine

La sclérose en plaques touche environ 80 000 personnes en France, et environ 2 000 personnes de plus par an.
70 % des nouveaux patients sont de jeunes adultes entre 20 et 40 ans, dont près de deux tiers de femmes.
Le système immunitaire attaque la myéline, une substance servant à isoler et à protéger les fibres nerveuses  qui acheminent les messages émanant du cerveau.
undefined

Douleurs, troubles de la sensibilité, paralysie sont les conséquences des dommages que subit la myéline.
 
Actuellement les médicaments utilisés agissent en empêchant le système immunitaire d'attaquer la myéline.

On peut considérer six axes de recherche:
  • GÉNÉTIQUE  recherche des terrains familiaux de prédisposition
  • VIROLOGIE  étude du rôle des virus dans la maladie
  • IMMUNOLOGIE  compréhension des mécanismes immunitaires impliqués
  • RECHERCHE CLINIQUE  étude et développement de nouveaux traitements*
  • IMAGERIE  pour l’aide au diagnostic et au pronostic
  • NEUROBIOLOGIE  étude des mécanismes biologiques

 

* Les médicaments actuels  font l'objet de nombreuses études visant à améliorer leur mode d'administration (développement de traitements oraux), leur efficacité grâce aux études comparatives. L'association de ces traitements est également en cours d'évaluation.
De nouvelles molécules immuno-actives, dont les mécanismes d'action sont différents, font l'objet d'essais thérapeutiques internationaux.
Certaines étapes conduisant à la dégradation de la myéline sont maintenant ciblées par des anticorps en cours d'essais thérapeutiques. Ces anticorps sont destinés à bloquer le passage des lymphocytes à travers la barrière hémato-encéphalique (barrière de vaisseaux sanguins et de cellules qui ralentit le débit sanguin vers le cerveau) et donc à empêcher leur entrée dans le système nerveux.

 

 Source: 
http://www.sclerose-en-plaques.apf.asso.fr/

Publié dans Scléroses

Commenter cet article