Une avancée contre les maladies pulmonaires

Publié le par Sindy

topigen.gifTOPIGEN, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement innovateur des affections respiratoires, a développé le TPI 1020. Ce nouveau médicament est un anti-inflammatoire pour le traitement des troubles respiratoires développé sous licence de NicOx. La société souhaite soumettre ce nouveau traitement à un nouvel essai de phase II portant sur le traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). La MPOC est caractérisée par une obstruction constante de l'écoulement de l'air dans les poumons. 
             Après des résultats très prometteurs lors de l’essai de phase IIa, qui démontrait des effets anti-inflammatoires potentiellement uniques pour le traitement de la MPOC, une étude plus poussée de phase II va être lancée. 
            Il s’agit d’un essai clinique de 6 semaines, comportant 50 patients souffrant de MPOC, âgés de 40 à 80 ans. Ils seront randomisés en 3 groupes, l’un inhalera le TPI 1020, un autre un placebo et enfin le dernier un comparateur actif (budésonide, un corticostéroïde conventionnel utilisé dans le traitement des troubles respiratoires).
           L’objectif de cet essai est d’évaluer l’innocuité et la tolérabilité générale du TPI 1020 et également l’efficacité du TPI 1020 sur les neutrophiles (cellules libérant des enzymes qui détruisent le tissu pulmonaire) comparativement aux résultats du budésonide.
            Les facteurs de risque de ces maladies sont l’usage du tabac (pendant 15 ou 20 ans), l’exposition à la fumée secondaire ainsi que l’exposition à un environnement pollué. La MPOC est la quatrième cause de mortalité dans le monde, c’est pourquoi ce traitement laisse un espoir pour les personnes atteintes par cette maladie.

 

Source : http://www.nicox.com

  http://www.tradingsat.com

Publié dans MPOC

Commenter cet article